Bernard-Lecomte.com


Aller au contenu

Bio détaillée

Bios/biblio

Biographie un peu plus détaillée...


Né le 22 novembre 1949 (à Tunis, où son père était prof d'arabe).
Enfance ardennaise (à Revin). Jeunesse parisienne.
Marié (avec Evelyne Philippe). Un enfant (Michaël, 32 ans, peintre et dessinateur).
Réside en Puisaye (Yonne) depuis 1997.

Etudes :
Lycée Carnot (Paris), bac 1966, puis hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand.
Ecole des Langues Orientales (russe et polonais, 1970).
Institut d’Etudes Politiques de Paris (service public, 1973).

Journaliste

En 1966, il fait ses premières piges au journal Tintin.
Entré à
La Croix en février 1977 comme rédacteur de politique étrangère (chargé de l'Europe de l'Est), il est nommé chef du service étranger en 1980. En 1985, pour le compte du groupe Bayard-Presse, il fonde la revue Mediaspouvoirs dont il est le premier rédacteur en chef.
En septembre 1986, il entre comme grand reporter à
L’Express. Pendant près de dix ans, il couvre l’actualité de l’Europe de l’Est et la fin du communisme. En 1992, il prend en charge les "grands entretiens" de L'Express.
En décembre 1996, il devient rédacteur en chef du Figaro-Magazine. En opposition avec les orientations du directeur général Jean-Marie Burn, il quitte ce poste en septembre 1997.

Spécialiste de l'Europe de l'Est et du Vatican

Dès ses débuts journalistiques, parlant russe et polonais, il s’est spécialisé sur l’URSS et l’Europe de l’Est. Il a fondé, en 1978, l’Association de la Presse franco-polonaise. De 1997 à 2001, il fut aussi président de l’Association des journalistes France-Russie.
Il a collaboré, comme pigiste ou comme consultant, à de nombreux medias
(RFI, RTL, RMC, LCI) et publié dans plusieurs revues de fond (Politique Internationale, L’Alternative, etc). Outre sa participation aux annuaires L’URSS et l’Europe de l’Est de la Documentation Française (de 1977 à 1982), il a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs comme Cet étrange post-communisme (CNRS/La Découverte, 1992) ou Le Vatican et la politique européenne (Mame, 1995).
Il s'est spécialisé sur le Vatican à partir de l'élection du pape polonais Jean-Paul II, en 1978, auquel il a consacré plusieurs livres.
A partir de 2005, il devient "consultant"
pour les affaires religieuses, d'abord sur RTL, puis sur BFM-TV.

Ecrivain

Après la chute du Mur de Berlin, il publie successivement L’Après-communisme (Robert Laffont, 1990), avec Jacques Lesourne, alors directeur du journal Le Monde, puis La Vérité l’emportera toujours sur le mensonge sur le rôle du Pape Jean-Paul II dans la chute du communisme (Lattès, 1991). Ce livre a été réédité sous le titre Le Pape qui fit chuter Lénine (CLD, 2007). Il a ensuite publié Le Bunker, une enquête sur les coulisses des relations France-URSS (Lattès, 1994), puis un Dictionnaire politique du XXè siècle (Le Pré aux Clercs, 2000). Il a récemment publié une grosse biographie de Gorbatchev (Perrin, 2014) et s'apprète à publier chez Perrin Les secrets du Kremlin (1917-2017).
Il a publié en octobre 2003, dans la collections des grandes biographies de Gallimard, un
Jean Paul II (vendu à 50.000 ex, traduit en six langues et réédité en "Folio" en 2006). Il a publié une petite bio de Benoît XVI (Perrin, 2006, réédition en 2011) et accompagné le cardinal Etchegaray dans la rédaction de ses mémoires, J’ai senti battre le cœur du monde (Fayard, 2007). Ses derniers livres sont Les secrets du Vatican (Perrin, 2009), qui a atteint 50.000 ex et 10 traductions étrangères, puis Pourquoi le pape a mauvaise presse (Desclée de Brouwer, 2009), Le roman des papes (Le Rocher, 2011) devenu Histoire des papes depuis 1789 (Tempus, 2013), Les derniers secrets du Vatican (Perrin, 2012) et un Dictionnaire amoureux des Papes (Plon, 2016).
En 2013, il a aussi publié La Bourgogne pour les Nuls aux éditions First.

Editeur

De 1992 à 2001, il fait partie du comité de lecture des Editions JC Lattès (groupe Hachette), où il fut longtemps directeur de collection. Il a notamment publié Christian Saint-Etienne, Gilles Delafon, Alain Madelin, Jean-François Parot, Pierre Rigoulot, Yanny Hureaux, Ulysee Gosset, Vladimir Fedorovski, Jacqueline Remy, Henri Tincq, Michel Bassi, etc.
De 2005 à 2015, il a relancé les
Editions de Bourgogne et publié notamment des essais d’auteurs régionaux (Mgr Minnerath, Emmanuel Razavi, Claude Chapuis, Jacky Rigaux), des biographies régionales (Vauban, Grévin, Paul Bert, Larousse), ainsi que des récits historiques, des romans et des nouvelles (Lucette Desvignes).

Responsabilités diverses

De 2001 à 2004, il fut directeur de la communication du Conseil régional de Bourgogne.
De 2001 à 2007, il fut
maire adjoint de son village, Saint-Denis-sur-Ouanne (Yonne), dont il est resté conseiller municipal jusqu'en 2014.
De 2006 à 2009, il fut administrateur du
Centre régional du Livre (CRL) de Bourgogne.
De 2006 à 2013, il fut membre du conseil d’administration des
Semaines Sociales de France.
Depuis 2007, il est président du Club des Ecrivains de Bourgogne.

Distinctions

Prix spécial du jury du
prix «Démocraties» 1994 pour Le Bunker (JC Lattès)
Prix 2004 des Libraires religieux pour Jean-Paul II (Gallimard)
Prix
Foksal 2007 pour la traduction de son Jean Paul II en polonais, Pasterz (éditions Znak)
Prix PPDA du Salon de saumur pour son Gorbatchev (Perrin), par ailleurs nominé au Salon de la biographie politique du Touquet (2014).
Chevalier du mérite de la République de
Pologne (2001).
Chevalier dans l’ordre de la
Légion d’honneur (2005).
Il est aussi chevalier des Côteaux de Champagne (2010) et
commandeur du Tastevin (2012).


Mis à jour le 20 février 2017 | blecomte2@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu