Bernard-Lecomte.com


Aller au contenu

Nadia

Livres Kremlin

Nadia

Roman

(Ed. du Rocher, 1992)



Bon, là, il faut être clair. Il est pas forcément nécessaire de faire des efforts pour retrouver ce roman, paru en 1994, qui est franchement médiocre. Ce n'est pas qu'il soit mal écrit, mais il est sans épaisseur, sans ressort, sans émotion. Les personnages sont fades et l'intrigue est insipide.
L'inanité de cet ouvrage éphémère traduit bien l'impossibilité, pour un journaliste, d'imaginer autre chose que la réalité. Et celle-ci ne fait pas forcément rêver. On vérifie ici, une fois de plus, que l'obsession de l'exactitude, décidément, est difficilement compatible avec le romanesque.
L'auteur a tâté du roman. Bon. Voilà. C'est fait. On peut estimer, sans risque de se tromper, qu'il n'aura jamais le prix Goncourt...





Acheter en ligne


Mis à jour le 8 mars 2017 | blecomte2@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu